J’ai commencé à écrire des articles en parlant de mes valeurs. Je me disais que mes valeurs sont essentiellement écologiques et éthiques et qu’elles ne changeraient pas tellement. Mais comme le dit Clarisse, notre système de valeurs évolue sans cesse. Et depuis l’année dernière j’ai indéniablement évolué. Je comprends aujourd’hui que je ne peux imposer mes valeurs profondes aux autres, et tant mieux. Sinon le monde serait monotone et il n’y aurait plus de raisons de discuter. Juste agir sans savoir pourquoi on fait les choses ?

J’aimerais partager avec vous une recette que je tire d’un podcast écouté lors du “Hay House World Summit  de Hay House. La personne interviewée décrivait les 4 points à respecter si l’on veut vivre en conscience. Ceci signifie vivre pleinement le moment présent, avoir conscience de ce qui nous arrive quand ça nous arrive. Selon moi, vivre consciemment c’est la clé pour se connaitre soi-même et se diriger vers une vie cohérente. Je vous livre donc les 4 étapes :

  • Honorez toutes vos émotions

Que vous soyez joyeux, triste, en colère, déçu, surpris. Acceptez l’émotion du moment. Prenez la en considération. Chaque émotion fait partie de vous. Ne reniez pas votre souffrance ou votre joie.

  • Gardez seulement les pensées positives

Si on va dans le même sens que la proposition au-dessus, il faudrait aussi accepter chacune de nos pensées, positives et négatives. Mais ne garder que celles positives. C’est à dire ne pas s’empoisonner avec des idées noires ou non constructives. La vie est tellement plus belle lorsqu’on la prend du bon côté 🙂

  • Faites confiance à votre corps.

Notre corps nous délivre des messages à travers des douleurs, des blessures, des maladies. Il est essentiel de savoir identifier ces éléments afin d’en comprendre le sens et ainsi agir en conséquence. Par exemple, si un événement qui ne nous emballe pas approche, et que nous avons mal au ventre, au dos, aux reins, ou je ne sais où. Il est important de se poser un moment pour écouter ce que notre corps nous dit. Et ensuite prendre une décision sur la marche à suivre pour pas empirer notre état physique (et psychique). Dans notre exemple, ne pas se rendre à l’événement pourrait être une solution. Ou bien, si l’événement ne peut être évité, se rassurer en se disant que ce n’est qu’un mauvais moment à passer et ainsi s’auto-chouchouter avant ou après pour compenser.

  • Agissez en lien avec la vie et l’amour (traduction libre de “Work with the flow of life and love”).

Que ce soit dans votre quotidien, votre travail, comment vous prenez soin de vous et des autres, votre alimentation, vos loisirs, faire ses choix en respectant la vie et avec amour semble essentiel. L’interprétation de ce mode de décision est propre à chacun en rapport avec sa situation et ses valeurs profondes, évidemment 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre cohérente

S'inscrire