Associations, citoyens, citoyennes, générations présentes et futures sont dans la rue depuis la rentrée de septembre. Les avez-vous vu ? Etiez-vous parmi eux ?

En septembre et octobre, j’ai pas mal bougé et j’ai rejoint les événements qui se passaient près de moi. Voici quelques unes de mes images prises dans cette mobilisation qui grandit de jour en jour.

8 septembre – Toulouse – 8000 personnes

Après la démission de Nicolas Hulot le 28 aout 2018, une foule de citoyen·nes a répondu à son appel à la mobilisation de la société. Nicolas Hulot a signalé qu’il ne pouvait pas agir seul et qu’il y a besoin d’un soulèvement du peuple pour voir venir le changement de paradigme tant attendu. Le peuple se soulève et exige une réaction du gouvernement pour réellement mettre en place la transition écologique.

Ce mouvement n’est pas qu’en France, il est partout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6-7 octobre, Bayonne – 15 000 personnes

Le tour Alternatiba a parcouru plus de 5800 km à vélo entre juin et octobre pour relayer plus de 200 villes et villages. A chaque étape, des associations locales ont accueilli les cyclistes et ont organisé une fête des alternatives locales pour le climat. Une occasion pour se renseigner sur les enjeux climatiques et faire connaissance avec les acteurs du changement juste à côté de chez soi. Vous avez loupé ça ? Revivez le tour avec le vlog !

J’étais à Bayonne pour l’arrivée du tour et c’était grandiose avec 15 000 personnes et plus de 1 000 bénévoles !

Le lendemain de ce week-end, le GIEC a publié son dernier rapport mettant en garde sur les effets du changement climatique.

 

 

 

13 octobre – Aix-en-Provence – 800 personnes

Une marche en septembre, c’est bien, mais une marche tous les mois c’est mieux. Le mouvement s’amplifie, et dans votre ville il s’en passe certainement tout autant. Rdv à la prochaine marche ?

La nouvelle génération était aussi dans la rue !

 

 

Le tour Alternatiba a permis de former des centaines de personnes, dont moi, à l’action non violente. Le 8 septembre, la Société Générale a été interpellé pour exiger son retrait du projet climaticide d’extraction de gaz de schiste au Texas. Les actions non violentes ciblent les entreprises dont l’arrêt de leur soutien aux énergies fossiles est indispensable pour engendrer en urgence la transition.

 

 

 

 

 

Tout ça devant une foule de personnes qui ont envahi le cours Mirabeau. J’avais jamais vu ça à Aix 🙂

 

 

 

 

 

 

Après cette marche du 13 octobre à Aix, les participant·e·s ont été invité·e·s à s’asseoir sur la place devant l’office de tourisme. Et là, quelqu’un a eu la bonne idée de proposer que par groupes de 5-6, les gens se disent pourquoi ils sont là. Voir les personnes encore présentes se tourner les unes vers les autres et se parler de leurs valeurs et leurs motivations a été un moment assez fort pour moi. Car marcher c’est bien, mais partager c’est encore mieux 🙂

 

A vous de jouer !

La lettre ouverte adressée à l’équipe de France pour que les joueurs rejoignent le mouvement. A signer et partager en masse ! J’ai participé à l’écriture 🙂

Il est encore temps : le site pour agir à tous les niveaux

Transiscope : les intiatives locales sont partout !

Groupes facebook pour s’entre-bouger :

Nous voulons des coquelicots : collectif et pétition exigeant l’arrêt des pesticides

Climate Friday le 23 novembre, une contre-attaque au Black Friday

Les initiatives pour le climat à travers le territoire 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre cohérente

S'inscrire