Du 13 au 18 août, j’étais en Terre de Convergence à Atuech dans le Gard. 6 jours d’éco-rencontre pour sensibiliser, débattre, expérimenter et permettre l’acquisition d’une terre de 100 hectares pour renouveler l’expérience et élargir le potentiel de la Transition écologique de la société.

Qu’allais-je faire là-bas ?

Des centaines d’ateliers, conférences, débats ont eu lieu sur les thèmes de la préservation de la biodiversité, l’alimentation durable, l’énergie éthique, la solidarité internationale, l’accès solidaire à la terre et décider et agir ensemble. Je n’ai pas été dans les débats concrets pour m’informer sur la 5G, l’habitat participatif, l’agriculture urbaine, les plantes comestibles, l’éducation positive, … mais je suis heureuse que ces échanges aient eu lieu. Et le contenu de ces moments-là sont disponibles dans l’espace Restitutions du site Terre de Convergence.

J’ai été conviée en Terre de convergence pour présenter mon film A la recherche de cohérence et animer le cycle d’ateliers de réflexion éponyme. Les ateliers calqués sur les différents chapitres du film ont permis aux participants de douter, s’émerveiller, se positionner et se préparer à l’action et à la communication en accord avec leurs valeurs. Donc mon temps a été accaparé à ça et à explorer les autres moments de transformation humaine proposés : cercle de femmes, exploration vibratoire, cercle de chants autochtones, …

L’éco-rencontre était aussi une vraie célébration de la créativité. Le vendredi soir lors de l’Auberge de la Parole, la scène était ouverte à toutes les personnes souhaitant partager une chanson, une histoire, un coup de gueule, une blague, … J’ai osé aller sur scène afin de partager l’histoire du babouin, un instant assez marquant de mon chemin de cohérence. J’ai aussi eu la chance de pouvoir faire ma première scène avec Clarisse. Notre duo, PAM et ses choeurs, s’est présenté à un public surpris et enthousiaste devant nos compositions.

Comment ça s’est passé ?

Du côté de mes ateliers, je suis ravie et réjouie de ce avec quoi les participants sont repartis. La plupart ont pu avancer dans leur connaissance de leurs valeurs et de ce qui est important pour eux : utile pour les projets à entreprendre dans les prochains mois ! D’autres ont simplement été satisfaits de prendre ce temps pour eux-mêmes, s’intéresser à leur expérience de vie et d’entrer en relation avec des personnes aussi à la recherche de cohérence.

« Cette suite d’ateliers m’a permis de tirer au clair où j’en étais dans l’échelle de mes valeurs, de poser de la conscience sur ce qui demande à être respecté et valoriser à l’intérieur de moi-même et dans ce que je vais rendre en service à la société, au collectif, à ma communauté.

 

Merci pour cette introspection profonde injectée dans un collectif bienveillant, à l’image de la convergence que nous souhaitons tous ici présents, pour notre Terre mère, cet environnement précieux dans lequel nous nous posons chaque jour. »

Laurie participante aux ateliers

Du côté de la vie pendant l’éco-rencontre, j’ai rarement eu l’occasion dans ma vie de répondre avec un réel enthousiasme à la question « Alors comment c’était ? ». C’était trop trop bien, super chouette. Je ne me suis jamais sentie autant à ma place. J’ai été touchée par autant de simplicité dans les rencontres et d’authenticité dans les échanges. Pas de masque à porter en Terre de Convergence, chacun et chacune pouvait suivre son intuition pour trouver l’atelier qui lui convient ou oser proposer autre chose ou ajouter son instrument au jam musical constant. Cette éco-rencontre était l’occasion de s’informer, expérimenter et aussi se ressourcer au bord de la rivière, à l’ombre d’un arbre et dans la rencontre de nouvelles personnes. Le lieu était rempli de cette énergie de Gratitude, de Joie et de Connexion à l’autre qu’il faut vivre pour comprendre.

 

Mais voilà, 6 jours ça passe vite. La cérémonie de clôture a aussi été un moment très fort. Ce cercle d’embrassades pour que chacune et chacun pose l’intention de son prochain pas individuel vers un monde convergent. On s’est rappelé du pourquoi nous étions là : pour un futur fait de milliers de Terres de Convergence où la vie s’organise en harmonie tant écologiquement que socialement. Un futur que l’on sait difficile à attendre mais l’intention a été posée en visualisant ce souvenir du futur.

Et maintenant ?

Je suis portée par l’intention de contribuer à ce monde plus cohérent et plus heureux. Mon intention est de permettre à un maximum de personnes d’avancer vers une vie plus cohérente. Car le monde ne peut être cohérent si on est individuellement incohérent. Cette intention je la mets en action à Toulouse avec le chemin de la cohérence, 1ère édition !

Après 6 jours en harmonie avec soi et les autres, ce n’est pas évident de revenir à son quotidien (urbain qui plus est). Alors il me tenait à coeur de me demander comment transposer cette énergie dont je me suis remplie au reste de ma vie. Voici un condensé de mes idées, n’hésitez pas à commenter ce que vous ajouteriez si vous étiez aussi là ou si vous avez vécu une expérience similaire.

 

Connexion à l’autre, Amour, Rencontre :

—> Demander comment l’autre se sent

—> Explorer la colline de l’autre en l’écoutant raconter son histoire, son univers

—> Regarder l’autre dans les yeux lors de discussions

—> Remplacer l’éternel « Et toi que fais-tu dans la vie ? » par « Et toi qu’aimes tu (faire) dans la vie ? »

 

Prise d’initiative, Intuition, Créativité :

—> Oser demander, parler, dire

—> Savoir se laisser porter par les opportunités et dire oui !

—> Renouer avec sa créativité et la laisser s’exprimer dès que possible

 

Connexion à la nature, Rêve du futur, Transcendance :

—> S’entourer d’arbres dès que possible

—> Garder mon rêve d’un monde meilleur en moi, le chérir et le partager quand c’est nécessaire

—> Penser à et agir pour ce qui dépasse ma propre personne

—> Lever la tête des écrans et ouvrir mes sens à ce que mon environnement m’offre : du grand paysage au plus petit détail

 

Connexion à soi, Emotions, Partage :

—> Souhaiter le meilleur pour soi et les autres

—> Danser sans chercher la performance pour ressentir cette joie véritable

—> Prendre soin de moi, ma tristesse, ma colère

—> Reconnaitre mes peurs et les accueillir pour mieux les transformer

—> Partager ses expériences et inviter l’autre à en faire autant

 

Crédits photos : Laurie Tivollier

Et vous, qu’aimez-vous dans la vie ? 😉

Merci à tous les acteur·trice·s rendant un futur convergent possible…

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre cohérente

S'inscrire